This post is also available in: enEnglish (Anglais)

  • Mener à bien pour l’essentiel de huit à dix projets importants et de huit à dix projets plus ciblés, compte tenu du fait que les premiers grands projets de la Commission ne produiront probablement pas de résultats substantiels avant 2009 et que, même si elle choisit des projets ciblés, la plus grande partie de ses travaux sera probablement liée à ses grands projets.
  • Organiser trois rencontres ou colloques, le plus probablement en collaboration avec des facultés de droit ontariennes et d’autres partenaires.
  • Faire reconnaître la grande qualité de ses documents et de ses rapports, notamment la pertinence des analyses et la faisabilité des recommandations.
  • Asseoir sa réputation de chef de file de la réforme du droit auprès de ses partenaires et des autres commissions du droit, dans les milieux juridiques et dans l’ensemble de la population à titre d’intervenant majeur dans la réforme du droit en Ontario et dans le reste du Canada.
  • Être reconnue pour des processus de travail axés sur la consultation, tant dans le choix des projets que leur réalisation en collaboration avec les groupes concernés ou le grand public, selon les besoins de chaque projet.
  • Faire reconnaître largement la valeur de la Commission pour le système juridique ontarien, notamment en convaincant les différents intervenants, tels les organismes juridiques et communautaires, de la pertinence de reconduire le  mandat de la Commission.
Previous Next
First Page Last Page
Table of Contents